page commune
  • Crèche Vaugrigneuse (91)

    12-01-23
  • EHPAD Le Belvédère Marseille (13)

    08-10-23
  • SSR le Perreux-sur-Marne (94)

    06-09-23
  • EHPAD Asnières-sur-Seine (92)

    02-22-23

    Ce programme s’inscrit pleinement dans les préoccupations actuelles de notre agence. Nous souhaitons concevoir une architecture simple, d’une grande rigueur constructive qui se traduirait par des  bâtiments exemplaires en terme de qualité d’usage et de développement durable. S’intégrant dans le tissu urbain très dense d’une commune qui compte près de 17 000 habitants/km², l’EHPAD est conçu comme un bâtiment compact. Les deux unités Alzheimer / UPPD sont réparties ainsi: une au rez-de-chaussée (10 lits), l’autre au 6e étage (15 lits). La volumétrie facilite le lien avec les typologies urbaines environnantes. Le bois, deuxième peau chaleureuse, filtre le regard et la lumière. Le contrôle des apports solaires se fait par les brise-soleil. Les balcons, accessibles depuis les chambres, constituent un prolongement agréable de l’espace de vie, tout comme la terrasse située au dernier étage qui donne à voir le paysage du Grand Paris.

     

  • EHPAD Forest-sur-marque (59)

    08-02-22

    Le présent projet concerne :

    l’extension du rez-de-chaussée de bâtiment avec 20 chambres pour avoir une augmentation capacitaire jusqu’à 100 lits. L’extension prévue nécessite de déplacer une unité Alzheimer dans l’extension.

    la création des deux jardins thérapeutiques.

    l’agrandissement de la salle à manger principale du bâtiment existant.

    la création d’un nouveau espace animation dans une unité à RDC.

    Les façades seront habillées en plaquettes de briques teinte foncée avec isolation extérieure afin de respecter la RT 2012. Les joints sont traités dans la même nuance.

     De grandes baies carrées éclaireront généreusement les chambres. Les espaces de vie seront vitrés toute hauteur.

    Les menuiseries seront  en aluminium thermolaqué, gris foncé, RAL 9007, de manière à s’harmoniser avec la teinte de la brique.

    Les jardins situés en lisière de la parcelle et celui situé entre l’existant et le bâtiment nouveau seront couverts de plantes tapissantes et arbustes locaux permettant de facilité l’entretien de ces espaces.

  • EHPAD Maisons-Laffitte (78)

    02-27-22

    La réalisation est implantée à Maisons-Laffitte dans une parcelle triangulaire, face au plus ancien hippodrome de la région parisienne, qui s’étend sur la rive nord de la Seine. Situé dans une zone à risque du PPRI (Plan de Prévention des Risques d’Inondations), le terrain se trouve dans le « petit parc » du château de Maisons-Laffitte. Il est bordé par un espace inscrit au titre des Monuments Historiques. Le parti pris architectural et urbain a été de mettre en valeur la vue sur le paysage environnant (l’hippodrome et la Seine) et les caractéristiques formelles de la parcelle. Ces contraintes ont permis d’éviter la monotonie d’un alignement sur rue en cadrant la vue depuis chaque chambre. Une terrasse panoramique accessible surplombe le champ de courses. L’accentuation de l’horizontalité et l’utilisation du bois permettent d’inscrire discrètement le bâti dans ce paysage. Les espaces communs et de rencontres s’organisent entre patio et jardin et jouissent d’une double orientation. Par ailleurs, les circulations bénéficient d’éclairage et de ventilation naturels, ce qui rend plus lisibles les usages des espaces intérieurs par les utilisateurs.
    D’un point de vue constructif, il s’agit de préfabrication lourde et d’utilisation du système Balloon Frame.

  • Clinique Jules-Vallès Athis-Mons (91)

    09-07-21

    Le projet d’extension augmente la surface bâtie de 1940.5 m2, surface correspondant à la création d’une aile, côté Sud-Ouest sur les niveaux R+1 et R+2, la création de parking d’une capacité de stationnement de 102 places sur trois niveaux, rez-de-chaussée haut, rez-de-chaussée bas et rez-de-jardin (dont 2 niveaux semi-enterrés).

     

    Le projet doit permettre principalement :

    1) Le réaménagement du service d’hémodialyse.

    2) Le réaménagement du service des consultations.

    3) La création de 7 chambres adaptées aux PMR : 

    4) Une nouvelle gestion des approvisionnements et du stockage du service d’hémodialyse et consultations.

    5) Une nouvelle gestion des archives.

    7) L’optimisation des flux horizontaux et verticaux.

    8) Le réaménagement du hall, 

    9) La réation en extension de son service administratif, des bureaux et de la buanderie.

    10) La réation en extension d’un  service l’ambulatoire.

    11) Le réaménagement de la cour de stationnement avec la création d’un parking de 120 places de stationnement sur trois niveaux, rdc haut,  enterrés les niveaux rdc bas, rdj et ses contrôles d’accès.

     

    Cette extension s’aligne sur la façade existante formant ainsi un bâtiment en U. Afin de préserver la circulation des véhicules de secours, la façade latérale est implantée en retrait de la limite séparative. 

    Le choix du complexe des façades de l’extension permet une fluidité de lumière et de transparence tant par son volume que par sa hauteur.

    Le complexe est composé de deux peaux, la première transparente sur toute sa hauteur et la seconde est composée suivant l’aménagement intérieur d’une partie pleine et d’une partie vitrée.

     

     

  • Résidence des Terres au Curé – PARIS (75)

    01-04-18
  • EHPAD Puteaux (92)

    09-20-17
  • « La Manufacture » Saint-Denis (93)

    09-07-17